Accueil > Thèmes > Le « sexting »

Le « sexting »

Le « sexting », c’est QUOI?

C’est le fait de créer, de transmettre ou de partager avec d’autres personnes, par l’entremise d‘Internet ou d’appareils électroniques, des photos ou des vidéos à caractère sexuel.

Tu trouves peut-être que le « sexting » est un comportement banal, mais les problèmes peuvent survenir si les personnes impliquées sont mineures, si elles sentent de la pression pour le faire ou si le sexto devient viral.

Savais-tu qu’un jeune sur trois a déjà fait, envoyé ou partagé un sexto?

Selon le Code criminel, la pornographie juvénile se définit comme une photo ou une vidéo sur laquelle figure une personne âgée de moins de 18 ans, nue, partiellement nue ou se livrant à une activité sexuelle.
Ça veut dire qu’un jeune sur trois pourrait être accusé de production, de possession ou de distribution de pornographie juvénile si la personne photographiée ou filmée est mineure.

Savais-tu que des accusations peuvent être déposées contre un adolescent dès qu’il est âgé de 12 ans et plus?

Au Canada, dès l’âge de 12 ans, un jeune est responsable des gestes criminels qu’il pose: il pourrait être accusé, subir un procès et recevoir une peine.

Savais-tu que si tu envoies un sexto, il est souvent transféré à d’autres personnes?

Et que si ton sexto est partagé, dans la moitié des cas, il sera envoyé à plusieurs autres personnes?

Le Canada s’est doté d’une loi pour faire face à la diffusion non consensuelle d’images intimes. Il est illégal de diffuser une « image intime » de quelqu’un sans son consentement, même si cette personne a plus de 18 ans.

Il est conseillé d’y penser deux fois avant de faire et d’envoyer un sexto. Pense aux conséquences que ça pourrait avoir aujourd’hui, la semaine prochaine ou dans plusieurs années.

Méfie-toi des applications qui pourraient te procurer un faux sentiment de sécurité. On peut facilement trouver des applications pour faire une capture d’écran automatique d’une photo, même si elle a un temps limité de partage.

Appuie sur « supprimer » si tu reçois un sexto. Tu as le pouvoir de briser le cycle du «sexting », du harcèlement et de l’intimidation en choisissant simplement de ne pas propager de tels messages.

Si tu vis ou as vécu une de ces situations ou si tu en es témoin, parles-en à un adulte en qui tu as confiance. Tu peux également consulter les sites suivants pour avoir plus d’informations sur ce que tu peux faire pour tenter de reprendre le contrôle de la situation si un sexto de toi circule.

Sites Internet qui t’offrent des conseils pratico-pratiques :

Aidez-moi SVP
Site Internet

Tel-Jeunes
Tél. : 1 800 263-2266
Site Internet

#GARDECAPOURTOI
Site Internet

Voir totues les ressources